Le hérisson : une espèce en voie de disparition ?

Le hérisson : une espèce en voie de disparition ?
Les hérissons, qui sont-ils ?

On trouve le hérisson d'Europe de plus en plus proche des villes et des habitations en raison de l’empiétement toujours plus important de l'humain sur son milieu naturel. A l'origine ce petit animal nocturne vivait en lisère des forêts où il trouvait aisément de quoi s'abriter et vivre. Mais maintenant nous le trouvons, pour faire simple, là où il peut trouver refuge et se confectionner un petit nid, à savoir dans les amas de feuilles mortes et de petits bois. Le hérisson cale sa vie sur les saisons, en automne il mange autant qu'il le peut afin de préparer sa longue sieste qu'est l'hibernation qui durera tout l'hiver, et au printemps venu, il sort de sa torpeur avec pour but de profiter de la saison des amours. Les accouplements se font à la tombée de la nuit, sur les pelouses, dans les clairières. C'est donc la nuit durant le printemps et l'été qu'il faut être particulièrement vigilant sur les routes et dans les jardins.

Que faire pour les aider, les protéger ?

Les hérissons sont des animaux vulnérables et leur nombre a chuté ces dernières années au point de le classifier dans les espèces protégées. Il est donc formellement interdit de les tuer, les capturer, détruire leur nid ou leur faire du mal. Il faut donc noter qu'il est important d'être prudent quand vous déciderez de tondre votre pelouse ou de déplacer un tas de feuilles mortes ou encore quand vous taillez vos haies. De même, pour votre santé, pour la planète et pour nos amis à pics, passez vous des pesticides et autres anti limaces qui tuent les hérissons et souvent d'autres formes de vie... ces dangers pour la vie des hérissons viennent s'ajouter aux prédateurs naturels du hérisson mais aussi aux voitures qui constituent l'une des principales menaces pour ces animaux nocturnes qui traversent et sont bien souvent vus trop tard par les automobilistes.

Pour protéger ces petites bêtes à poils piquants, il faut aussi savoir que quoi qu'il en soit et quel que soit l'état apparent du hérisson, si vous en apercevez un en plein jour, sachez que cela est anormal. En effet le hérisson est un animal nocturne, en croiser un en plein jour n'est pas normal et signifie que l'animal est en danger car il est davantage à la merci des parasites en plein soleil. Il vous est alors recommandé d'appeler l'UFCS (Union Française des Centres de Sauvegarde), la LPO ou d'autres associations susceptibles de pouvoir prendre en charge cet animal protégé et qui sauront vous donner une marche à suivre et vous indiquer si une capture est nécessaire ou non. Ces petits animaux nécessitent notre attention afin que nous apprenions à vivre en harmonie et à être plus vigilants quant à nos actions qui peuvent impacter ces petites vies vulnérables.


Pourquoi sont-ils protégés ?

Les hérissons sont en danger dès leur plus jeune âge, en effet on note que la mortalité des jeunes individus de l'espèce est très importante, deux tiers d'enter eux ne passent pas la première année et les raisons sont multiples : prédateurs naturels, parasites, maladies, écrasés sur les routes, empoisonnés par des pesticides ou des produits anti limaces. Le hérisson fait fasse à bien des dangers, et certains scientifiques affirment que sans une réelle prise de position, le hérisson d'Europe pourrait s'être éteint d'ici 2050. Les deux dernières décennies ont suffit à voir 70% de la population des hérissons en France disparaître. Et les deux principaux facteurs de mortalité chez les hérissons sont la route (chaque année c'est entre 1 à 2 millions de hérissons qui meurent sur les routes) et les pesticides utilisés dans l'agriculture. Le hérisson est également chassé pour sa viande ce qui n'aide pas à la reprise de croissance de la population de cette espèce pourtant protégée depuis 1981. Et l'Outre-Manche n'est pas en reste, en 1950 c'est plus de 36 millions de hérissons que l'on dénombrait en Grande-Bretagne contre seulement à peine plus d'un million en 1995... Ce petit animal, ami du jardinier et emblème de la biodiversité est en danger, des gestes simples peuvent l'aider.

Mon expérience sauvetage

Cet article relate principalement de descriptifs de la vie des hérissons, de leur mode de vie et de la manière dont on peut agir pour eux, pour leur sauvegarde et leur sécurité. Mais je tiens aussi à y faire part de mon expérience personnelle de sauvetage d'un bébé hérisson, trouvé dans la rue, sur le trottoir en plein jour, qui m'avait été confié. J'ai trouvé informations sur internet et contacté Le Sanctuaire des Hérissons qui fut d'une bienveillance exceptionnelle et qui m'a guidé de manière précise sur la préparation à faire pour ma petite Wakisa (guerrière vaillante en amérindien). Elle a put être relâchée et avoir une belle vie.

Sur ce n'oubliez pas, soyez vigilants si vous roulez de nuit sur des routes forestières ou en campagne, de même n'utilisez pas de pesticides ni d'anti limace chimique et soyez attentifs quand vous tondez votre gazon ou touchez des feuilles mortes, ce petits ont besoin de notre vigilance à tous pour rester au stade d'espèce protégée voire en sortir mais surtout ne pas voir son nombre chuter à nouveau, nous comptons sur votre attention.

Un petit bonus à mettre sur votre voiture


Par : Anais

Partagez sur les réseaux sociaux

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !